Semi-Républik du Krassland Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Semi-Républik du Krassland Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Renkontre avek Edouard Maréchal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Palais présidentiel
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 23:32 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

La présidente Rigmar rapidement prévenue de l'arrivée au Krassland de l'ex président francovar Edouard Maréchal avait souhaité s'entretenir avek lui de la situation krée dans son pays par le koup d'Etat jallaniste et la situation tendue autour de l'ambassade du Krassland à Micropolia cernée par des militaires aux ordres du nouveau régime putschiste. Dès son arrivée au Palais Présidentiel, Maréchal fut konduit au bureau de la présidente où l'attendait Saskia Rigmar.


Saskia Rigmar : - Bonsoir monsieur Maréchal et bienvenu au Krassland. La situation dans votre pays est des plus préocupantes mais je veux ke vous sachiez ke le Krassland aidera avek fermeté et détermination tous ceux ki souhaitent se battre pour la restauration de la démokratie en Francovie.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Déc - 23:32 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Edouard Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 23:53 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

L'ancien président francovar prit place en face de la présidente krasslandaise, et probablement de la femme la plus puissante de l'archipel. Sa volonté était claire, mener un  gouvernement d'exil provisoire au Krassland afin d'agir pour le retour de la démocratie. Il estimait être le plus apte et légitime à cette tâche, mais il savait que d'autres prétendants quémandaient la reconnaissance dans d'autres pays comme Pirée. il s'agissait pour lui d'avoir l'appui du Krassland.


Edouard Maréchal : Madame la Présidente, c'est un réél plaisir que d'être aujourd'hui avec vous. J'ai été dans l'obligation de quitter la Francovie car j'étais tout simplement menacé de mort. La situation est gravissime. Notre pays était exsangue, usé. Les jallanistes ont profité de notre manque de vigilance et de notre faiblesse. Ils bafouent tous nos principes et ballonnent notre peuple. C'est évident insupportable. Vous savez, j'étais déjà un résistant sous Jallan. Et ce n'est pas aujourd'hui que je vais changer, et je compte une fois encore lutter pour débarrasser la Francovie de ce cancer qu'est le jallanisme. 


Concernant la situation à Micropolia et votre ambassade, les jallanistes veulent que les personnels diplomatiques krasslandais quittent le pays de façon diplomatique avant le 18 décembre. Passé ce délai, ils comptent utiliser la force. J'ai gardé des relations à Micropolia, même proches du régime.


Je ne suis pas venu ici pour me vendre, et ce n'est pas un entretien d'embauche. D'ailleurs je ne vous demande rien, car je ne sais pas si ma réputation est venue jusqu'à Neu Krassburg, mais je ne suis pas un homme qui se laisse faire, et quand j'ai un objectif, je l'atteins quel qu'ill soit. Que ce soit de défendre mon Clan, où que ce soit de remettre mon pays en ordre de marche lorsque j'étais Président de la République. Une fois encore, ma détermination est sans faille et le besoin d'unité sans précédent.


J'ai l'intention de mener un gouvernement d'exil pour soutenir la résistance francovare et préparer le retour de la démocratie dans mon pays. J'ai seulement besoin de l'autorisation de rester au Krassland. Bien évidemment, votre poids et votre soutien est sans égal dans notre archipel, et vous m'aideriez grandement dans ma tâche, car nous partageons des valeurs communes, et parce que j'ai la détermination de sauver mon pays. De plus, je sais très bien ne pas être le seul à vouloir mener un gouvernement d'exil. Le pire risque serait la division de la résistance francovare et il faut absolument que le gouvernement d'exil soit réuni, question épineuse si d'autres pays soutiennent d'autres gouvernements d'exils francovars...


Le président Maréchal attendait donc l'avis de la présidente krasslandaise...


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 00:21 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

Saskia Rigmar : - Monsieur Maréchal, vous avez bien entendu mon akkord pour vous installer au Krassland et mettre en place un gouvernement en exil. Je pense ke le mieux est d'agir vite. Si vous konstituez rapidement un gouvernement en exil, les autres prétendants potentiels seront kontraints de se rallier à vous faute de koi ils apparaitraient komme des fakteurs de division en un moment ou l'unité de la résistance est d'une grande importance.Mais pour ke cela marche il faudra aussi être un rassembleur et intégrer dans votre ékipe tous ceux ki voudront kombatre la peste jallaniste. Vous savez sans doute ke le Krassland a par deux fois été konfronté a des tentatives de koup d'Etat, la première à l'été 2000 et la sekonde début 2004. A chake fois grâce au soutien du peuple krasslandais et de la kommunauté internationale nous avons très vite fait échouer le koup d'Etat. On peut donk dire k'on a une certaine expérience en la matière.

En ce ki koncerne l'ambassade krasslandaise j'ai un plan pour dissuader les jallaniste de l'attaker. je vous en parlerai plus tard. Mais dites moi... je krois ke vous êtes de la région de Fux, n'est-ce pas ?  Kelle partie de cette province est sous le kontrôle de la résistance ? Avez vous un akcès a la mer ki nous permettrait par exemple de livrer des armes par voie maritime ? Et kel perimètre autour de la kapitale est sous le kontrole des jallanistes ?


Revenir en haut
Edouard Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 00:30 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

Edouard Maréchal : Je suis ravi de votre soutien madame la présidente, il est capital pour mon pays. Je vais lancer un appel pour lancer cette résistance, qui doit se mettre en place très vite avec toute le monde pour organiser le soutien à la résistance en Francovie.


La région de Fuxanie a en effet un petit accès à la mer, mais assez restreint même s'il est proche de la zone de rebelles. C'est une possibilité de livrer des armes par cet endroit, en se coordonnant avec les rebelles, mais c'est très risqué étant donné que la principale base de notre aviation se trouve dans cette région. Il faudrait se débarrasser de cette base, soit de l'extérieur, soit par une manipulation intérieur où je pourrais faire jouer mes relations dans le régime mais vous comprendrait que c'est très compliqué.


Une autre option est l'envoi de matériel dans le Nord du pays où sont présent des rebelles, au sud de Mézénas. Mais il faudra passer la marine francovare qui opère évidemment un contrôle des côtes.


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Mer 14 Déc - 01:19 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

Saskia Rigmar : - D'après les informations dont je dispose plusieurs navires auraient été koulés lors de la prise de pouvoir des jallanistes. Kombien de navires peuvent aligner les jallanistes pour exercer ce blokus ? Savez-vous s'ils disposent de sous-marins ?

Pour ne pas vexer son hôte, la présidente krasslandaise fit mine de redouter la marine francovare mais en réalité les Krasslandais tenaient en piètre estime la marine francovare konnue pour opérer des navires low-cost au blindage minimaliste. Les marins krasslandais avaient d'ailleurs surnommé le porte-avion francovar "le porte avion de papier" kar il était de notoriété publike ke le Parmentier avait été konstruit à la va vite et avek des matériaux de piètre kalité, son koùt ayant été bien inférieur de ce k'aurait du kouter normalement un navire de cette taille. Rigmar souhaitait toutefois éviter autant ke possible une bataille navale kar les Francovars riskaient de mal le prendre si leur flotte était envoyée par le fond par un navire krasslandais. Il vaudrait mieux ruser et kontourner l'obstakle ke de le konfronter.


Revenir en haut
Edouard Maréchal


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2016
Messages: 5

MessagePosté le: Ven 16 Déc - 15:22 (2016)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal Répondre en citant

Edouard Maréchal : C'est assez difficile d'évaluer le nombre de navires que possède les jallanistes. Je dirais qu'il peuvent mobiliser un porte-avion de piètre qualité, peut être deux croiseurs et un destroyer. Ce sont des estimations très approximatives. Les jallanistes ont loin d'avoir de grands moyens maritimes, cela est par contre une certitude.


De plus, si vous vous avez le besoin de prendre contact avec les rebelles de Fux, j'en ai les moyens dans l'éventualité d'une opération coordonnée.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57 (2017)    Sujet du message: Renkontre avek Edouard Maréchal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Palais présidentiel Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation