Semi-Républik du Krassland Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Semi-Républik du Krassland Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Tribunal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 11:30 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Lors d'enchères ki s'étaient déroulées ces derniers jours, Hadia avait espéré mettre la main sur l'eksploitation des trois mines de savonite du pays pour l'année en kours, un monopole ki aurait assuré à KrassKorp de konfortables revenus.

Mais son fondé de pouvoir (ki désormais pointait au chômage) avait échoué dans cet entreprise kar, jugeait-il, il avait été abusé dans l'énoncé de la mise aux enchères.

C'est pour cette raison k'aujourd'hui Hadia allait porter plainte kontre le Ministère de l'Ékonomie.

Elle  se présenta au TGI de Neu Krassburg et après avoir sommairement donné les motifs de sa plainte, elle attendit k'un juge fut désigné.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Jan - 11:30 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 15:23 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Le juge Bülow étant indisposé, le dossier allait être attribué à l'un des deux autres juges


Attribution du dossier :

1-2-3   Irina Derevko

4-5-6   Huaahadaar


Tirage du dé  :  


Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 15:37 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Irina Derevko : Bonjour à tous, vous pouvez vous rasseoir. Bien, k'avons-nous là ? Tiens, tiens, mademoiselle Seborovska !


La juge trouva kokasse k'il lui revienne de juger une affaire où la plaignante n'était autre ke la fille de Tyrana. Kar c'était précisément cette dernière, le "pitbull", k'elle allait devoir affronter à Neu Krassburg, dans le kadre des législatives !


Irina Derevko : Donc ! J'ai pris en note les motifs de votre plainte. Les deux parties ont-elle choisi un avokat pour les défendre ? Ki défendra le Ministère de l'Ékonomie ?


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 21:43 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Adalbert Fulk : - Le ministère de l'Ekonomie et des Finances sera défendu par maître Notger Schlecht.

Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Dim 17 Jan - 22:22 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Hadia Seborovska : La SMAK sera défendue par maître Sigibert von Krapouyek.

Irina Derevko : Bien, la parole est à l'avokat de la plaignante.

Sigibert von Krapouyek : Madame la Juge, la SMAK a participé récemment à une enchère, koncernant l'eksploitation de mines de savonite. Nous pensons ke la SMAK a été abusée et volontairement, ki plus est, dans la façon dont ses enchères se sont déroulées ! C'est ce ke nous essaierons de démontrer au kours de ce procès.

Irina Derevko : Maître Schlect, souhaitez-vous dire kelke chose avant ke ce procès ne kommence ?


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 00:12 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Notger Schlecht : - Les akkusations portées envers mon klient sont sans fondement et ceci ne devrait être k'une pure perte de temps. J'invite l'akkusation a retirer cette plainte avant de se faire ridikuliser devant cette kour.

Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 01:43 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

De nombreuses personnes s'étaient pressées dans la salle du Tribunal de Grosse Instance afin d'assister au procès. Les habitants de la kapitale, comme tous les Krasslandais, d'ailleurs, étaient friands de ces procès et ces derniers temps, ils avaient été rares. Et Von Krapouyek était réputé pour sa grandilokence.

L'avokat savait pertinemment k'il n'avait aukune chance d'infléchir la décision du Ministère de l'Ékonomie, les trois koncessions seraient réparties tel k'il l'avait décidé.

Enfin, preske...


Irina Derevko : Maître von Krapouyek, nous vous ékoutons.

Sigibert von Krapouyek : Merci, madame la Juge.

Nous devons tout d'abord nous pencher sur l'intitulé des enchères lancées par le Ministère de l'Ékonomie. Bon, je vous épargne les détails, les autres entreprises minières ki ont d'ores et déjà payé pour l'eksploitation de leur koncession, ce n'est pas le plus important.


Hadia pesta intérieurement kontre son fondé de pouvoir. Il lui avait fait kroire k'elle aurait le monopole sur la savonite mais il s'était bien gardé de lui signaler ke des baux sur d'autres koncessions avaient déjà été akkordés pour 2016. Si elle ne l'avait pas viré, elle l'aurait fait rien ke pour cette raison !

L'avokat poursuivit.



Sigibert von Krapouyek : L'intitulé des enchères disait que les trois koncessions seraient attribuées, je cite, aux trois entreprises ayant fait les offres les plus élevées.

Les enchères ont kommencé mais il faut noter ke dès le départ, la SMAK a proposé une enchère, de 3000 G$, en indikant ke celle-ci portait sur la mine dont elle est propriétaire. Ensuite, MKN a proposé à son tour une enchère à 3000 G$, sur une deuxième koncession et SAVOMIN a renchéri à 3100 G$. GM s'est alors eksprimé et a renchéri à son tour, à 3200 G$, toujours pour la même koncession.

K'a fait alors la SMAK ? Elle a rappelé son enchère à 3000 G$, et a renchéri ensuite sur l'enchère précédente, sur une deuxième koncession, ki était à 3200 G$ pour la porter à 3500 G$ ! Puis elle a annoncé une enchère sur la troisième koncession, également à 3500 G$ !

Elle pensait alors être dans son bon droit, lorsk'elle a proposé deux enchères à 3500 G$, l'une d'entre elle étant une surenchère sur la deuxième koncession, l'autre une première enchère sur une troisième koncession.

Rien ne l'empêchait de le faire, pensait-elle alors.

Alors certes, on pourra rétorker ke la SMAK s'est fourvoyée, k'elle n'avait pas à faire d'enchère sur cette deuxième et troisième koncession.


"Mais k'est-ce k'il est en train de me faire, celui-là ?", se dit Hadia.

L'avokat la regarda et lui fit un signe ki voulait dire : T'inkiéte pas, poulette, je sais très bien où je vais.

Il n'était pas certain k'elle le perçut ainsi...



Sigibert von Krapouyek : Le Ministère de l'Ékonomie a alors signalé la fin des enchères, à l'heure konvenue.

Il annonce ke la première koncession est akkordée à la SMAK pour 3500 G$, la deuxième à GM pour 3200 G$ et la dernière, à SAVOMIN, pour 3100 G$.

Et là, je dis : NON !!!


L'avokat avait hurlé ce NON d'une voix si forte ke la Juge ki s'était assoupie kelke peu sursauta.


Sigibert von Krapouyek : Non, disais-je, les choses n'auraient pas dû se konklure ainsi ! Et pourkoi, me direz-vous ?

Irina Derevko : Euh... Pourkoi ?

La foule assistant au procès : Oui, pourkoi ?

Sigibert von Krapouyek : Tout simplement parce ke jamais, à aukun moment, une entreprise minière n'a renchéri sur l'enchère de la SMAK ki portait sur la mine dont elle était propriétaire !

De ce fait, la koncession de la mine dont la SMAK est propriétaire devrait normalement revenir à la SMAK pour 3000 G$ et pas un seul gulbar de plus !

"Et komme ça, l'argent ke tu as ékonomisé sur ce koup, ma kokotte, eh bien tu me le donnes", pensa-t-il intérieurement.

Et GM et SAVOMIN devraient prendre les deux autres koncessions, respektivement pour 3200 et 3100 G$.

Mais une kestion me taraude, je vous l'avoue. K'est-ce ki a poussé le Ministère de l'Ékonomie à décider ke la koncession de la SMAK devait être akkordée pour 3500 G$ ?

Kar enfin, et nous l'avons vu tout à l'heure, la SMAK n'avait pas à faire ces deux enchères à 3500 G$ et le Ministère de l'Ékonomie devait le savoir. Le ministère aurait dû ignorer ces deux enchères.

Pourkoi ne l'a-t-il pas fait ?

La foule assistant au procès : Oui, pourkoi ?

Sigibert von Krapouyek : Non, s'il vous plaît, pas à chake fois, ça me trouble dans ma plaidoirie et après, elle va être trop longue. Bon, où en étais-je ? Ah oui !

Pourkoi ? disais-je. Pour répondre à cette kestion, je pense k'il faut nous pencher sur la personne ki okkupe ce ministère.

Adalbert Fulk.

Un homme probablement très bien, un homme de kalité, gestionnaire de fonds, un homme ki konnait son métier. Sans aukun doute un bon père de famille et un mari aimant. Peut-être même un citoyen honnête ki n'a jamais eu aukune kontravention et ki paye ses impôts

Mais... Mais surtout un homme ki est membre du MAL. Et c'est là ke ça devient intéressant !

Kar il se trouve ke mademoiselle Seborovska est kandidate à la députation, à Krassfürt-am-See ! Et devinez ki est également kandidate dans cette kommune ? Hein, ki ? Non, sérieux, vous ne voyez pas ?

Une personne ki est à la tête du MAL (tiens, tiens, komme par hasard) mais ki est également à la tête de notre pays : la PSR, Pénélope Undborg !

Eh oui, madame la Juge, l'origine de cette affaire remonte bien haut, dans les hautes sphères !

Tout cela a été voulu, prévu, organisé, métikuleusement préparé, afin de déstabiliser ma kliente, pour k'elle ne soit plus un obstakle sur la route de Pénélope Undborg et k'elle puisse emporter une énième viktoire à Krassfürt.

Mais nous ne nous attarderons pas trop sur ce dernier détail, madame la Juge. Vous avez peut-être des enfants, j'en ai peut-être également, enfin je ne sais pas, mais nous ne voulons pas k'il nous arrive malheur, n'est-ce pas ?

Donk je demande juste ke la SMAK obtienne une koncession sur la mine dont elle est propriétaire pour 3000 G$ et puis ça ira bien komme ça.

En vous remerciant.


Irina Derevko : Oui, de rien... Enfin, je veux dire... Ahheeem... Merci, Maître von Krapouyek. Merci.

Bien. Maître Schlecht ?


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 10:48 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Notger Schlecht : - Madame la juge. L'affaire ki nous okkupe aujourd'hui est simple. Elle a trait à la méthode d'adjudikation des koncessions minières. En applikation de la loi du 8 décembre 2015 sur les koncessions minières, le ministère a décidé d'ouvrir une enchère pour l'adjudikation des trois koncessions minières dont le bail n'avait pas été renouvelé par l'entreprise koncessionnaire. Le ministère aurait pu procéder à trois enchères séparées portant chakune sur une koncessions mais il a décidé de procéder a une seule enchère au terme de lakelle les trois entreprises ayant formulé l'offre la plus élevée  se verraient attribuer chakune une koncessions. Cette façon de procéder n'est d'ailleurs pas inédite puiske c'est celle ki est utilisée depuis plusieurs années pour l'adjudikation des koncessions d'exploitation de la station de Superkrassberg.A la kloture des enchères les trois entreprises ayant formulé les offres les plus élevées se répartissent les koncessions, l'entreprise ayant fait l'offre la plus élevée peut choisir l'une des trois koncessions, celle ki a formulée la deuxième offre la plus élevée choisit l'une des deux restantes et la troisième entreprise prend celle ki reste.

L'enchère a donk été présentée par le ministère de l'ékonomie et des finances avek le deskriptif suivant :

"Les trois autres koncessions attribuées en 2015 aux entreprises Krex Offshore, MAD et SMAK, n'ayant pas fait l'objet d'une demande de renouvellement, font l'objet d'une nouvelle procédure d'attribution.

Elles seront attribuées aux trois entreprises ayant fait les offres les plus élevées dans le kadre d'une enchère ki se déroulera ci-dessous jusk'au 16 janvier à 22h. L'enchère minimale est fixée à 3000 G$."

Komme vous pouvez le konstater l'intitulé précise bien ke les koncessions seront attribuées aux trois entreprises ayant fait les offres les plus élevées. S'il on avait voulu procéder à des enchères séparées pour chake koncessions il aurait alors fallu formuler cela autrement en disant par exemple ke chake koncession sera attribuée à l'entreprise ayant fait l'offre la plus élevée.

Tout le monde semble avoir bien kompris cela à l'exception du management de la SMAK.Un management ki ne brille pas par sa kompétence, puisk'ils ont stupidement oublié à fin décembre de demander le renouvellement automatike de leur koncession ki leur aurait permis d'éviter d'avoir à passer par le processus d'enchère.

Les enchères devaient se faire donk sans spécifier une koncession en partikulière la répartition se faisant à l'issue de l'enchère. Maître von Krapouyek va sans doute nous dire ke dans ce kas il n'y avait aukun besoin pour la SMAK de porter son enchère de 3000 à 3500 gulbars puiske son offre à 3000 la faisait déjà figurer parmi les trois entreprises ayant émis l'offre la plus élevée seules, son offre étant antérieuse a celle de la société MPK portant sur un montant similaire et n'étant devancée alors ke par GM et Savomin. Et pourtant surencherir à 3500 avait bien un sens dans ce kontexte. Et pourkoi me direz vous ?

Irina Derevko : Euh... Pourkoi ?

La foule assistant au procès : Oui, pourkoi ?

Notger Schlecht : Et bien parce ke l'auteur de la plus forte enchère a le droit de choisir parmis les trois koncessions. Avek une enchère à 3500 G$ la SMAK pourrait choisir de rekuperer la koncession de la mine k'elle exploittait jusk'ici alors k'en restant à 3000 G$ elle se kondamnait a devoir prendre ce ke les deux autres kompagnies lui auraient laissés, au riske de devoir déménager tout leur ékipement minier vers une autre koncession.

Il n'y a donk pas lieu de réviser le résultat de l'enchère d'autant ke la révision demandée par le plaignant ne serait même pas en sa faveur puisk'elle le priverait du droit de préemption k'akkorde l'enchère la plus élevée. Est-ce vraiment ce ke souhaite madame Seborovska ?








 


Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 13:37 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Irina Derevko : Très bien. Maître von Krapouyek, avez-vous kelke chose à rajouter ?


Von Krapouyek était sur le point de se lever pour prendre la parole mais Hadia lui souffla à l'oreille k'il avait fait assez de dégâts komme ça. L'avokat s'efforça de ne pas laisser paraître sa déception et déklara k'il n'avait rien à ajouter.


Irina Derevko : Bien, je me retire avant de peser les arguments de chakun, ce ki ne devrait pas me prendre trop de temps. La séance est levée !


Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 14:43 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Alors ke Sigibert von Krapouyek signait son énième autographe et ke Hadia konsultait sa montre pour la énième fois, la Juge Derevko revint dans la salle. Les diskusssions parmi l'assistance s'interrompirent progressivement.



Irina Derevko : Bien, j'ai pris ma décision et je vais donk la porter à votre konnaissance. Ke le Ministre des Finances et la PDG de KrassKorp et de la SMAK se lèvent, ainsi ke leur avokat respektif.

Pardon à tous ceux ki seront déçus par cette annonce mais l'affaire ki nous a été présentée ne sera probablement pas la plus difficile ke j'aurais eu à juger et je ne doute pas un instant ke mon verdikt ne souffrira d'aukune kontestation.


Attendu ke la façon dont les enchères allait être menée n'était pas des plus difficiles à komprendre et ke de surkroît le procédé avait déjà été utilisé auparavant,

Attendu k'en tout état de kause, il n'était pas interdit à la SMAK de demander des éklaircissements sur ledit procédé si ce dernier ne lui semblait pas klair,

Attendu ke tout cela ne se serait jamais produit si la SMAK avait renouvelé son bail avant le 31 décembre 2015,

Attendu ke personne n'est venu me voir dans mon bureau pour me donner de bonnes raisons de faire pencher la balance d'un kôté ou d'un autre,

Je rends le verdikt suivant :


La décision du Ministère de l'Ékonomie d'akkorder la première koncession à la SMAK pour 3500 G$, la deuxième à GM pour 3200 G$ et la dernière, à SAVOMIN, pour 3100 G$ est konfirmée.

De plus, pour m'avoir fait perdre mon temps alors k'il semblait évident ke dès le départ l'affaire était entendue, je kondamne la SMAK et donk, la PDG de l'entrerprise KrassKorp Hadia Seborovska, à verser sur mon kompte la somme de 1000 G$.


Mademoiselle Seborovska, je pense ke pour un kours sur la façon dont les enchères se tiennent, ça n'est pas cher payé. Je ne doute pas k'à la fin de cette année, vous renouvellerez le bail de la SMAK sans ke l'on ait besoin de vous le rappeler.


La séance est levée !


Revenir en haut
Feliks Kraspouët


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2012
Messages: 1 357
Localisation: Krasbergstadt

MessagePosté le: Lun 18 Jan - 15:21 (2016)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie Répondre en citant

Hadia fit tout son possible pour dissimuler sa kolère. Non seulement elle n'obtenait pas ce k'elle avait espéré, mais elle était en plus kondamnée à verser un dédommagement à Derevko.


Sigibert von Krapouyek : Je regrette sincèrement ke les choses se terminent ainsi pour vous.

Hadia Seborovska : Alors vous, je vous konseille de vous faire tout petit ! Vous êtes le plus mauvais avokat k'il m'ait été donné de konnaitre ! Franchement, je me demande où vous avez appris votre droit !

Sigisbert von Krapouyek : Probablement là où vous avez appris à gérer une entreprise ! Bien, je suppose k'il est inutile ke je vous demande de me verser mes honoraires.

Hadia Seborovska : Vous supposez bien ! Il serait inkoncevable ke vous puissiez tirer le moindre bénéfice de toute cette histoire !

Sigisbert von Krapouyek : A votre place, je n'en serais pas aussi sûr. (il se tourne alors vers l'asistance ki kitte déjà la salle du TGI). Avez-vous remarké k'il y avait beaukoup de Krassfurtois présents aujourd'hui ?

Il m'a semblé ke bon nombre d'entre eux avaient ékouté ma plaidoirie avek intérêt, en partikulier lorske j'ai émis cette hypothèse, d'ailleurs totalement farfelue, sur le fait ke la PSR avait peut-être joué un rôle dans l'attribution de ces enchères.

Bon, allez, c'est pas tout ça, mais je dois vous laisser. Une bonne journée, mademoiselle Seborovska !


L'avokat kitta à son tour la salle du TGI, laissant seule la PDG de KrassKorp.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:18 (2017)    Sujet du message: Affaire KrassKorp / SMAK kontre Ministère de l'Ékonomie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> INSTITUTIONS -> Tribunal Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation