Semi-Républik du Krassland Index du Forum
 
S’enregistrer
 
Semi-Républik du Krassland Index du Forum FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
 
Siège de la Banke Nationale Krasslandaise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> VILLES & TERRITOIRES -> Neu Krassburg
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 11:34 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Au siège de la BNK, le gouverneur Egon Schweinwald, avait été prévenu de l'arrivée de l'ékonomiste francovar Thomas Viketty ki souhaitait le renkontrer. Schweinwald tenait Viketty pour un semi-merksiste au vu du système ékonomomike k'il avait mis en place en Francovie en nationalisant toutes les entreprises du sekteur primaire. Il fallait donk s'attendre à tout kar les Francovars étaient souvent friands de réformes ékonomikes aussi tarabiskotées k'inéfikaces. C'est donk avek une certaine kuriosité amusées ke Schweinwald fit entrer Piketty dans son bureau.


Egon Schweinwald : - Bonjour monsieur Viketty. Ravi de faire votre konnaissance. Votre pays est enfin libéré de la diktature et j'espère ke nous allons bientôt pouvoir réouvrir le kommerce entre nos pays. Nos entreprises seront certainement interessées à prendre une part aktive à votre effort de rekonstruktion national.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Juin - 11:34 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 20:43 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

L'Economiste francovar entra dans la celèbre institution.
Il était heureux d'etre ici et comptemplait le bureau qui semblait tout à fait normal.





Bonjour monsieur Schweinwald, c'est un véritable plaisir et honneur de vous rencontrer.
Je vous remercie de m'accueillir.
Si je suis ici c'est pour discuter ensemble de deux sujets techniques.


Tout d'abord l'ouverture de relation économique avec le Krassland.
Je crois que votre ministre est présent à Micropolia sur ce sujet, je ne souhaite donc pas m'étendre sur le sujet politique mais bien sur le sujet technique.
Comme vous le savez, la Francovie a toujours apprécié faire des réformes économiques c'est une des spécificités qui je le sais est décrié à l'étranger. Etant moi meme à l'origine de réforme je ne peux que soutenir cette tradition.


Il souria.


En 2013, le Portalysme avait permis à la Francovie de connaitre une situation économique exceptionnelle faisant d'elle selon moi la première puissance économique Micromondiale.
Malheureusement les résultats se sont très fortement dégradé suite à la baise d'activité de la Francovie rendant le Portalysme archaïque et inadapté. 
De plus la politique est entrée en jeu provoquant un isolement de la Francovie sur le commerce qui a été préjudiciable à la Francovie mais j'en suis certain aussi au Micromonde aussi dont les statistiques que vous avez vous meme publié montre que la relation franco-krasslandaise est décisive sur le commerce micromondiale et dont le Grand Marché n'a à mon sens pas compensé de façon efficace.


Le peuple francovar conscient du problème a voulu dès début 2016 mettre en place un système qui puisse à la fois correspondre à un désir national tout en permettant le commerce. C'est là qu'est né mon système le Viketysme qui mélange à la fois le merksisme, le Schweinwaldisme et le Portalysme. Les résultats début 2016 étaient plutot bon mais la Francovie étant entrée en crise politique par la suite pendant une longue durée (jusqu'à la fin du jallanisme) nous n'avons pas eu le temps d'ouvrir des relations économiques.


Voila le premier but de ma visite : pensez vous que ce système permettra des relations entre la Francovie et le Krassland ? C'est le but initial de la réforme du système.


Le second but étant de discuter d'un projet que j'ai en tete (et que beaucoup dont vous on eu en esprit par le passé) sur le commerce entre les nations du Micromonde mais que nous discuterons après le premier sujet si vous le voulez bien. 


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 23:15 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Egon Schweinwald : - Komme vous le savez, ce ki avait entrainé la rupture des relations kommerciales entre la Francovie et le Krassland c'était la décision prise à l'époque par la Francovie d'abandonner la grille de référence kommune ki porte mon nom. J'avais dit à l'époke ke c'était une décision erronée ki allait isoler votre pays et k'un jour ou l'autre la Francovie reviendrait à la grille kommune. Mes prédiktions se sont avérées exaktes. Aujourd'hui, la Francovie ayant décidé de revenir à la grille kommune plus rien ne s'oppose à la réouverture du kommerce. Si vous respektez les dispositions kontenues dans le traité de la ZELEM ke la Francovie a annoncé vouloir signer, cela suffit amplement pour garantir une konkurrence ékitable sur le marché. Vous pouvez tout a fait konserver votre exotike système semi-merksiste aktuel si cela vous chante,tant k''il n'entre pas en konflit avek  les disposition du traité ZELEM. Le Grand Marché vise a permettre les échanges entre nos ékonomies tout en permettant a chake pays de garder une large autonomie sur la strukturation de son ékonomie nationale. L'objektif n'est pas de tout uniformiser mais seulement de garder un sokle kommun indispensable pour ne pas fausser la konkurence.

C'est komme dans le foot, pour prendre une analogie sportive : chaque ékipe est libre de définir librement sa taktike de jeu, son programme d'entrainement et la disposition des joueurs sur le terrain, l'important pour l'ékité du matcjh étant ke les mêmes régles du jeu s'applikent aux deus ékipes. Ce k'avait fait le portalysme en décidant d'adopter sa propre grille différente de celle des autres pays, c'était un peu komme si une ékipe avait décidé uinilatéralement de changer les dimensions de son but rendant ainsi le match inékitable et provokant le refus des autres ékipes de jouer kontre eux.

Donk komme je vous l'ai dit on peut réouvrir le kommerce de suite si vous le voulez kar nous sommes désormais a nouveau en akkord sur le sokle minimum indispensable. Dans l'éventualité où vous n'auriez plus assez de gulbars en stock dans les réserves de votre banke centrale nous pourrions envisager un échange de devises mais sinon pour nous cela n'est pas indispensable kar de notre kôté nous avons konservé de grosses réserves de rons.


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Mer 14 Juin - 00:00 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Thomas Viketty 


- Vous avez raison, le litige s'était surtout porté sur la grille. Le problème étant réglé c'est une occasion pour nos deux pays de developper le commerce entre nos deux nations ... et avec les autres.
C'est l'autre raison de ma visite.


Il s’assaillit confortablement dans son fauteuil.


- N'hesitez pas à m'arreter il est possible que je dise une grosse betise durant mes prochaines paroles mais je crois que vous etes à l'origine de la théorie du MEG qui avait pour but de permettre le commerce entre toutes les nations du Micromonde, économie simulationniste ou narrativiste comprises. Vous aviez abandonné l'idée avec l'arrivée d'EcoMicro puis Arthur Duvalon aurait relancé brièvement l'idée lors d'un sommet de l'AELEM.
Il se trouve que je travaille sur cette idée dans l'esprit de permettre au Micromonde de developper le commerce et je souhaiterais avoir votre avis car je dois le dire que je bloque un peu.
Votre expérience à la fois en tant qu'économiste mais aussi en tant que politique m'apporterait une aide précieuse.


En fait je souhaite d'ici quelques semaines/mois réunir un 2e forum Economique Micromondiale à Picabie. C'est lors de ce forum que j'aimerais que les des économistes puissent trouver un moyen de permettre le commerce entre toutes les micronations volontaires. 
Mon idée est la création d'une organisation micromondiale sur le commerce. Cette organisation serait un pays sur EcoMicro. Chaque nation membre disposerait d'un montant égal de monnaie internationale que je nomme Microns mais que l'on peut aisément nommer MEG puisque l'idée part bien de votre thèse de départ mais je ne savais pas si vous vouliez que votre thèse soit dénaturée par la mienne. 
Chaque pays aurait donc selon mon exemple 100 000 MEGs qu'il soit un pays déja dans Ecomicro où une nouvelle nation.
Cette monnaie serait la monnaie internationale elle n'aurait qu'un seul but : le commerce avec les autres nations. Chaque nation sera libre de son propre fonctionnement interne, ce sera à elle de choisir le taux entre le MEG et sa monnaie nationale et de sa politique commerciale.


Ainsi le Liberistant avec une masse monétaire de 1Mds de libros pourrait décider qu'un Meg correspond à 1000 libros par exemple. Ce pays pourrait décider de ne pas commercer avec le Kolozistan sans que l'organisation ne puisse l'empecher. L'organisation ne serait là que pour controler l'équilibre du système (notamment de donner équitablement des Megs à chaque nation).


De la meme manière que les narrativistes feraient une concession aux simulationnistes en venant sur EcoMicro, les simulationnistes devront accepter que l'on n'utilise pas le système des P. pour la fabrication des produits. Il s'agit ici de simplifier le système d'EcoMicro que les autres nations ne veulent pas utiliser.
Globablement donc il y aura une liberté totale au niveau de la définition d'un prix d'un produit.
La qualité d'un produit serait définie uniquement sur son prix. Cela permet à chaque nation de respecter son fonctionnement tout en permettant un comparitif entre la qualité des produits.
Par exemple Edoran pourra acheter 1000 bateaux pour 50 000 MEGS et de la meme manière le Krassland pourra acheter un seul bateau avec ces memes 50 000 MEGS. Le Krassland et Edoran auraient donc une conception différente mais cela serait autorisé et le bateau krasslandais aurait une qualité 1000 fois supérieur à un bateau équivalent edoran.


La qualité serait donc lié au prix et non au P.


Ce système est loin d'etre parfait mais il permet de respecter la conception de chacun tout en permettant les achats de bien entre les pays. 
De plus il permettrait également à des pays comme la CSH d'investir dans le budget de la LEM et on peut meme penser qu'il serait possible pour l'ONA d'avoir également un budget en utilisant ce système.


L'organisation elle serait gérée par un Président-gestionnaire d'EcoMicro qui dirigerait les questions politiques telles des réunions dans le but de favoriser le libre échange et un Directeur-Général (controleur fiscal) qui lui dirigeait le Conseil des Grands Argentiers sur les sujets uniquement techniques.


Qu'en pensez vous ? Avez vous des idées d'amélioration ? 


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 02:37 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Egon Schweinwald : - J'avais imaginé le système du MEG à une époke où les systèmes ékonomikes étaient très différents et où le nombre de pays utilisant Ecomicro étaient très réduit. Mais l'émergence du Grand Marché et la généralisation d'Ecomicro dans de nombreux pays a un peu changé la donnece qui a réduit l'interêt du MEG. Aujourd'hui je krois k'il faut aborder la problématike en tenant kompte de l'importance prise par Ecomicro. Le défi ki se pose aujourd'hui est de trouver une interface entre les pays utilisant Ecomicro et ceux qui ne l'utilisent pas.

Les pays hors EM ne peuvent acheter des produits aux pays EM parce que leurs monnaiens ne sont pas convertibles.
Les pays EM ne peuvent pas acheter des produits aux pays hors EM car ces produits ne seraient pas matérialisés dans EM.

La solution a mon avis est  de fournir aux pays hors EM un moyen d'avoir une monnaie reconnue par les pays EM et de matérialiser dans EM les produits provenant de pays hors EM.

Et c'est là que l'on peut faire intervenir l'Organisation Mikromondiale du Kommerce ke vous évokez. Je reprendrais dans votre raisonnement l'idée d'en faire un pays EM avek une monnaie (Meg ou micron peu importe) chaque pays touchant une allocation identique en megs (100'000 par exemple) mais j'y ajouteris le fait que cette organisation serait dotée d'une usine de chaque type de points EM (PP, PM, PO, PV, PAL, MP. PE, PA). Ces usines serviraient a insérer dans le système EM les produits fabriqués dans les pays hors EM.

Imaginons maintenant qu'Edoran souhaite acheter un avion au Krassland. Le compte d'Edoran à l'OMK achéterait direktemet à l'entreprise krasslandaise en payant en megs et les Megs étant convertibles en gulbars l'entreprise vendeuse toucherait des gulbars.

Si par contre c'est une entreprise krasslandaise ki souhaite acheter un bateau à une entreprise edoranne, le bateau serait "fabriké" par l'usine de l'OMK en respektant la grille de Schweinwald et pourrait ensuite être vendu à l'entreprise krasslandaise. L'entreprise krasslandaise payerait en gulbars et le compte édoranais à l'OMK recevrait le bénéfice de la vente (la différence entre le kôut de fabrikation du vehikule par l'OMK et le prix de vente.)

Il suffirait que l'OMK soit gérée par une personne expériementée avek EM. L'OMK serait komme une sorte de komptoir kommercial insérant dans EM les produits des pays hors EM.

On peut même envisager que les entreprises des pays hors EM qui le souhaitent puissent créer leur propre usine au sein de l'OMK si elles veulent gérer elles-mêmes les ventes sans passer par le gestionnaire de l'OMK.

je ne sais pas si j'ai été assez klair dans mon explikation alors n'hésitez pas a me signaler si un point vous parait obskur.


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 09:40 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Thomas Viketty :


Non non j'ai parfaitement compris, c'est une bonne idée en effet cela se rapproche justement de ce que nous faisons en Francovie à présent.
L'idée me semble intéressante, il faudra cependant que quelqu'un s'occupe de la production mais je pense que l'on trouvera toujours quelqu'un pour s'occuper de cet important travail.


Au niveau de la fixation du prix de vente par l'entreprise de production de l'OMC nous pourrons laisser cela à la direction de l'organisation mais globablement je pense que ce sera une reprise de la moyenne du cout de production que l'on peut connaitre surr EcoMicro directement.


Je pense qu'un tel système en tout cas pourrait intéresser des pays comme Ostaria, le Kolozistan, le Zollernberg, Edoran, le Liberistant ou Ys. J'espère aussi que cela interessera la CSH et Nadur puisque l'interet serait encore supérieur car ils sont membres de la LEM.


Je vous remercie de votre aide en tout cas. Si vous voulez vous pourrez présenter ce projet lors du prochain forum economique de Picabie qui se déroulera prochainement. 


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 10:09 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Je souhaiterais présenter ce projet lors du sommet de la LEM de Facilitae début juillet. Si vous voulez avoir la primeur il faudrait ke votre forum ékonomike de Picabie se déroule avant la fin du mois de juin. Sionon on peut envisager une présentation des grandes lignes au sommet de Facilitae et une présentation plus détaillée au sommet de Picabie si celui-ci se tient plus tard.

Pour ce qui est des coûts de production d'un bien on peut se baser sur le coût d'acquisition des matériaux servant à sa construction en prenant pour référence les prix usuels définis dans EM (50 pour un PO, 90 pour un PA ou un PE, 120 pour un PM, 140 pour un PV, 150 pour un PAL, 190 pour un PP ou un PAlco...).

On peut aussi envisager de mettre une taxe sur les transactions ki servirait a rémunérer le gestionnaire de l'OMK, ce ki konstituerait une bonne motivation à la dynamisation du système kar plus il y a d'échanges plus il gagnera d'argent.


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 11:40 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Thomas Viketty :


- Ah vous voulez annoncer un tel projet à la LEM ? Personnellement je souhaiterais que ce projet soit micromondial et pas seulement un projet initié par la LEM meme si elle serait incontestablement le premier utilisateur.
Je prefererais donc que nous le faisions la présentation lors du forum Economique de Picabie et qu'ensuite la LEM en discute pour appliquer des règles notamment sur le budget de la LEM.


Sur l'aspect des couts de production je veux dire que pour que les entreprises se facent une marge, le gestionnaire de l'OMC ne pourrait vendre les P. au prix prévu par EcoMicro. Si une entreprise edoranne achete pour 150 euros de PAL elle ne pourra jamais vendre de produit (comme un plat de nourriture) en se faisant une marge. Il faudrait que le gestionnaire le vende moins cher afin de laisser une marge aux entreprises. Je ne sais pas si je suis très clair. Cependant on pourrait laisser ces questions à l'OMC (ou quelque soit son nom). 


Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 13:29 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Egon Schweinwald : - Je n'ai peut être pas été assez klair... l'entreprise édoranne n'acheterait pas des PAL dans votre exemple mais les composants qui servent a les produire.

Imaginons ke Monsieur Dugland, un citoyen francovar adorant les fromages puants, souhaite acheter pour 20 PAL de fromage à la Fromagerie d'Allancia. Le fromage édoranais serait mis aux normes Ecomicro dans un établissement de l'OMC et comme il faut sur Ecomicro  10 PA, 1 PE et 4 Palco pour produire 20 PAL, le koût de production de ces PAL serait de 10x90 + 1x90 + 4x190 = 1750 megs. Si monsieur Dugland achète les 20 PAL de fromage au tarif usuel de 150 le PAL il versera donc 20x150= 3000 rons. L'OMC touchera 3000 megs et reversera la marge de bénéfice sur le compte en Meg d'édoran soit une somme de 1250 megs.

Les Edoranais se chargeront ensuite de définir à quoi correspondent 1250 megs dans leur propre monnaie et créditeront la Fromagerie d'Allancie de la somme cerrespondante dans leur monnaie. Au bout du compte le client francovar aura payé en rons et l'entreprise édoranaise aura gagné de l'argent dans sa monnaie nationale. Et le client francovar aura reçu des fromages matérialisés dans EM et pouvant donc être librement revendus si besoin sur le marché ZELEM.

Les pays hors EM restent libres de définir le taux de change entre les megs et leur monnaie mais comme la dotation initiale en megs allouée à chaque pays est limitée (par exemple à 100'000 megs par pays) il n'y a pas de risque que les économies des pays utilisant Ecomicro soient destabilisées par un afflux massif de devises narrativistes.

Si un pays hors EM épuise la totalité de sa dotation initiale en megs son seul moyen de pouvoir encore acheter sur le marché Ecomicro sera de vendre ses propres produits pour obtenir à nouveau des megs. C'est une sécurité pour éviter les trop gros déséquilibres commerciaux.

Quand comptez vous organiser le forum de Picabie ?


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Ven 16 Juin - 15:27 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Thomas Viketty :


Ah d'accord en effet j'avais compris la situation autrement. Autant faire acheter le produit par le consommateur directement auprès de "l'usine de l'OMC" comme vous le dites.
Pour le forum je ne pensais pas le faire aussi rapidement mais pour vous rendre service je vais l'organiser pour la fin du mois afin que la LEM puisse déja penser à utiliser le système dès début Juillet meme si l'organisation serait mise en place certainement avec un peu plus de temps logiquement.
J'en profiterais pour inviter les grands noms économiques du micromonde car c'est le but de ce forum.
Je vous laisserais présenter le projet puisqu'il se base en partie sur votre thèse du MEG. Que signifie ce nom d'ailleurs ? 


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Sam 17 Juin - 14:11 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Thomas Viketty :


J'ai demandé à accélérer l'organisation du forum pour vous permettre en tant que dirigeant de l'AELEM de mettre en place plus facilement un programme à la LEM utilisant le système.
Je me permet de vous transmettre bien entendu une invitation personnelle pour le forum où vous pourrez exposer le système économique, je me concentrerais sur le système politique de l'organisation du Commerce qui fera je l'espère débat. 


Revenir en haut
Diplomate Francovar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2014
Messages: 125

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 11:49 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

Sebastien Hito le Président du ParLEMent souhaitant verser les subventions aux agences de la LEM savait qu'il y avait de grande chance que toute ne dispose pas de compte en différente monnaie ce qui risquait de poser problème.
Pour palier à ce problème il demanda à la questure du ParLEMent (il ne voulait pas contacter le Krassland lui meme) de contacter la BNK pour éviter le problème.


 
 
Citation:
Questure du ParLEMent 

 
Demande à la Banque Nationale Krasslandaise 

 
Monsieur le Gouverneur,

dans le cadre du versement des subventions aux agences de la LEM, il semble quasiment certain que toutes les agences ne disposeront pas de compte dans les différentes monnaies.
Si nous nous trompons dans ce cas ce message sera inutile mais mieux vaut prévoir que mourir ou du moins un truc dans le genre.


Afin d'éviter tout soucis au Krassland dans ses réserves monétaires nous souhaiterions savoir quelles sont vos réserves dans les différentes monnaies afin (lorsque nous serons obligé) de privilégier les transferts dans les autres monnaies.


Par ailleurs la Francovie n'ayant pas de relation économique avec Prya pour l'instant ce sera surement à vous de verser les subventions pour l'ASLEM.


En vous remerciant par avance de votre réponse



Revenir en haut
Egon Schweinwald
Citoyens

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2012
Messages: 3 398
Localisation: Krassfürt-am-See

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 13:14 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise Répondre en citant

 
 
Citation:



BANKE NATIONALE KRASSLANDAISE

Voici la liste des avoirs de la BKN en devises des pays de la LEM au 1er décembre 2017 :

197 palmyrs pryans
34'226  rons francovars
31'331 roubles valdiskes
34'437 krios skotineks
8773 mez mézènes
9345 livres piréennes

Un échange de devises devrait être fait assez rapidement avek Prya et à terme avek Mézénas et Pirée.


                                                                               Egon Schweinwald
                                                                               Gouverneur de la BNK


 
 



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:57 (2017)    Sujet du message: Siège de la Banke Nationale Krasslandaise

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Semi-Républik du Krassland Index du Forum -> VILLES & TERRITOIRES -> Neu Krassburg Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation